Abonnez-vous gratuitement au Flux RSS Toute l'actualité
de la chimie en
Languedoc-Roussillon

Établissements Balard

Retrouvez les actualités par établissement

UM1
UM2
ENSCM
CEA
CNRS
IBMM
ICSM
IEM
ChemSuD
CED2
Ecole doctorale
ICGM
Accueil > Actualités > Norimat : des matériaux haute performance élaborés en un temps record grâce au frittage flash

Norimat : des matériaux haute performance élaborés en un temps record grâce au frittage flash

Mercredi 21 juin 2017

Norimat est une start-up spécialisée dans l’élaboration de matériaux haute performance. Par l’utilisation du procédé de frittage flash. Norimat produit des matériaux sur mesure pour les entreprises de l’aéronautique, de la défense et du luxe. Et réduisent le temps de fabrication à 30 minutes seulement.

Créée en 2016 par 3 associés, Romain Epherre, Yannick Beynet et Claude Estournès (ce dernier est Directeur de Recherche CNRS et responsable de l’équipe Nanocomposites et Nanotubes de Carbone (NNC) au CIRIMAT), la start-up répond à un véritable besoin d’innovation dans le domaine des matériaux haute performance. Dans l’aéronautique en particulier, les procédés de fabrication classiques de certains matériaux, comme les alliages de titane, sont longs et coûteux, avec, dans certains cas, jusqu’à 90% de perte de matière du fait des étapes de post-usinage.

Norimat renverse donc le problème : au lieu de procéder par enlèvement de matière, elle utilise la technologie SPS pour réaliser des produits plus performants directement aux cotes semi-finies réduisant ainsi le temps de production à 30 minutes (contre plusieurs dizaines d’heures dans le processus classique) et la perte de matière à 5%. Une performance qui séduit en particulier l’industrie aéronautique et qui se nourrit des recherches menées par l’équipe NNC du CIRIMAT, membre de l’Institut Carnot Chimie Balard Cirimat.

Tout commence dans les années 2000, avec l’installation de la Plateforme Nationale de Frittage Flash à Toulouse. Il s’agit alors du plus grand four de frittage SPS d’Europe. Importé du Japon, le procédé de frittage flash, également appelé Spark Plasma Sintering (SPS), permet d’élaborer des matériaux plus rapidement en chauffant une poudre (céramique, métallique, composite ou polymère) par des impulsions électriques de très fortes intensités, jusqu’à obtention d’une pièce compacte.

La start-up s’appuie donc sur les compétences de l’équipe NNC et leur expertise en frittage flash. Une synergie dont se félicitent les associés et qui s’étend désormais à d’autres acteurs toulousains. Si, aujourd’hui, Norimat travaille surtout comme un bureau d’étude - elle réalise des études de faisabilité et des prototypes - 2018 devrait être un tournant. La jeune start-up compte acquérir ses propres équipements pour maîtriser toute la chaîne de production et développer ainsi son approche innovante. Un succès à suivre donc…