Abonnez-vous gratuitement au Flux RSS Toute l'actualité
de la chimie en
Languedoc-Roussillon

Établissements Balard

Retrouvez les actualités par établissement

UM1
UM2
ENSCM
CEA
CNRS
IBMM
ICSM
IEM
ChemSuD
CED2
Ecole doctorale
ICGM
Accueil > Actualités > 17/12/2013 : A quoi sert... La microscopie en champ proche et la microscopie électrochimique?

17/12/2013 : A quoi sert... La microscopie en champ proche et la microscopie électrochimique?

17 décembre 2013 - 10h00 - salle de visionnage Bat.8 - UM2
Saison 2013 les Matinées de la Fédération de Recherche :

"A quoi sert... La microscopie en champ proche et la microscopie électrochimique ?"

Mardi 17 décembre 2013 - 10h00 / 12h00

Attention au changement de salle !!
Lieu: Bibliothèque Universitaire UM2 campus Triolet (Bât 8). Salle de Visionnage.

La microscopie en champ proche regroupe plusieurs techniques de microscopie permettant de cartographier le profil (topographie) ou une autre grandeur physique de la surface d'un matériau en la balayant à l'aide d'une pointe très fine (idéalement, un cône se terminant par un seul atome).
Lors de cette journée, deux techniques de microscopie à sonde locale, la microscopie électrochimique et la microscopie à force atomique, seront abordées.

Le Professeur Philippe Hapiot, de l'Université de Rennes, interviendra lors de ce séminaire.

Philippe Hapiot est directeur de recherche au CNRS à l'Institut des Science Chimiques de Rennes. Il est le lauréat 2013 du prix Philippe A. Guye de l'Académie des Sciences, prix triennal thématique décerné dans le domaine de la chimie physique, pour ses travaux de recherche originaux sur l’électrochimie et la compréhension de la réactivité chimique associée au transfert d’électrons. Il intervient dans le cadre du prochain séminaire "A quoi sert" pour présenter la microscopie électrochimique (ou SECM pour Scanning ElectroChemical Microscopy), un nouvel outil dont vient de s'équiper l'ICGM qui permet, grâce à l'utilisation d'une électrode miniaturisée jouant le rôle de sonde, d'imager la réactivité électrochimique d'échantillons de différentes natures ou encore d'en modifier localement les propriétés. L'utilisation de la SECM, qui offre tout un panel d'applications allant de l'imagerie électrochimique in situ à la structuration locale microscopique de surface, constitue une avancée majeure de l'électrochimie.

contact: olivier.fontaine@univ-montp2.fr

Programme et inscriptions en ligne